Translate

dimanche 2 juin 2019

Contribution de Jupiter et de la variation de l'inclinaison de l'axe de la Terre pour la variation de la hauteur du Soleil vu dans le ciel

En considérant pour la variation de l'inclinaison de l'axe de la Terre, une courbe représentant un cycle d'environ 700 ans et d'une variation angulaire d'environ 2.5 degrés,
comparé a une courbe représentant la variation de l'inclinaison de l'orbite de la Terre autour du Soleil d'environ 1400 ans et d'une variation angulaire d'environ 1.25 degrés (soit une période deux fois plus longue et une variation angulaire deux fois plus petite) on a les deux courbes suivante qu'il faut additionné;


J'ai additionné les deux vrai courbes précisément, je montre cette courbe puis les feuilles de calcul, pour le calcul des points de la courbe j'ai exagéré de deux fois la hauteur de l'angle d'inclinaison pour faciliter le dessin, en réalité 20 millimètres vertical sur la feuille équivaut a un degré, voici ces feuilles;






Comme certain experts situe un petit age glaciaire entre 1350 et 1850, soit vers 1600, plus précisément vers 1610, l'addition d'un demi cycle qui correspond a la période entre un maximum et un minimum, soit l'addition d'environ 357 ans, nous mènent a l'an 1967, considérons donc par exemple le solstice d'été du 21 juin 1967 comme point d'origine pour l'addition des courbes, c'est vraiment un exemple de temps d'origine, soit le 21 juin 1967.

Pour cette courbe la variation totale est de 1.875 degré + 1.295 degré = 3.17 degrés,
la contribution maximal de Jupiter est donc de;

 [(3.17 - 2.4865) degrés]/(2.4865 degrés) = .2749 ou 27.49 % environ.

Référence pour le petit age glaciaire;





mercredi 15 mai 2019

Sortie tardive des feuilles : la cause principal





Pour la ville de Québec, il y a plusieurs années c'est normalement le 15 mai que les feuilles sortaient sur les arbres pour presque tous les arbres. Pour la ville de Chapais au Québec près du 50 ième parallèle, vers 1980 c'est le 31 mai que j'avais remarqué que tous les arbres avaient leur feuilles.

Cette sortie tardive des feuilles est une indication que l'inclinaison de l'axe de la Terre diminue.


lundi 6 août 2018

Constante gyroscopique Universelle théorique


La constante gyroscopique  Universelle que j'avais trouvé était basé sur des expérimentations, il fallait que je connaisse l'angle de variation de l'obliquité, maintenant j'ai trouvé la solution pour trouver cette constante théoriquement, on sait que;

 N/(O^2) = 1/E

N étant cette constante gyroscopique Universelle, O est la période de variation de l'obliquité de l'axe de rotation du gyroscope, E est la période de la précession des équinoxes,

au départ il suffit de considérer qu'en tout temps la vitesse moyenne angulaire de la variation de l'obliquité de l'axe de rotation est la moitié de la vitesse moyenne angulaire de la précession des équinoxes, puis si on considère un même angle parcouru, c'est aussi pareille en comparant les fréquences, car pour un même angle parcouru 1/O = 1/(2E)

appliquons cette connaissance a notre équation de départ;

[N/2]/(O^2) = 1/(2E)

nous savons que la constante N représente un temps, l'unité de temps étant le même que celui utilisé pour la période précession des équinoxes E, alors

N = (constante)(unité de temps) = (module de N)(unité de temps)

la stratégie c'est d'obtenir une vitesse angulaire au carré pour le membre de droite, écrivons encore notre équation comme suit;

[(module de N)(1/2)(unité de temps)]/(O^2) = 1/(2E)

écrivons unité de temps au membre de droite;

[(module de N)(1/2)]/(O^2) = 1/[(2E)(unité de temps)]

multiplions par (radian)^2 chacun des deux membres de cette équation;

[(radian)^2][(module de N)(1/2)]/(O^2) = [(radian)^2]/[(2E)(unité de temps)]

le membre de droite de cette équation peut représenté une vitesse angulaire au carré, il faut donc que

[(module de N)(1/2)] représente un déplacement angulaire au carré pour que le membre de gauche de cette équation représente une vitesse angulaire au carré, nous savons que lorsque O = E, le déplacement angulaire totale d'un cycle de variation de l'obliquité O correspond a 2(variation angle) = (pi), alors il faut;

[(module de N)(1/2)] = (pi)^2 = environ (3.1416)^2

(module de N) = 2(pi)^2

N = [2(pi)^2](unité de temps) = environ (19.739209)(unité de temps)

unité de temps est le même que l'unité de temps utilisé pour la précession des équinoxes.

On peut donc connaître la valeur théorique de l'angle de variation de l'obliquité de l'axe de rotation de la Terre, ainsi que la période de variation de l'obliquité de cette axe avec les équations suivante qui représente le mouvement non uniforme d'un simple gyroscope quelconque;

(variation angle) = {(90 degrés)[(19.739209)(unité de temps)]^(1/2)}/[(E)^(1/2)]

(variation angle) = {[(unité de temps)^(1/2)](90 degrés)(4.442883)}/[(E)^(1/2)]

(variation angle) = {[(unité de temps)^(1/2)](399.85947 degrés)}/[(E)^(1/2)]

en radian cela donne;

(variation angle) = [(unité de temps)^(1/2)]{[(pi)^2]{1/[(2)^(1/2)]}/[(E)^(1/2)]

(variation angle) = {[(unité de temps)^(1/2)](6.9788642)}/[(E)^(1/2)]

O = {[(19.739209)(unité de temps)]^(1/2)}[(E)^(1/2)]

O = {[(unité de temps)^(1/2)](4.442883)}[(E)^(1/2)]

Pour la Terre, en considérant que la période de précession des équinoxes E = 25 860 ans on a;

(variation angle) =  2.4865 degrés

(variation angle) = .043398 radian

O = 714.462 ans



jeudi 1 mars 2018

Constante gyroscopique universelle du Saros

Sur la vidéo que je vous présente sur YouTube, la variabilité de l'obliquité O de l'axe représenté par une tige qui est une brochette de 15 cm de long, est très difficile a voir sur un petit écran, sur un grand écran ou avec un projecteur on peut très bien voir la tige vibré, c'est cette vibration qui est la variabilité de l'obliquité O de l'axe de rotation du disque de liège de 17.2 cm de diamètre et 1 cm d'épaisseur, l'angle maximal d'inclinaison du disque est de 26.83 degrés, la tangente vaut .5059 ou 44 mm/85 mm,  le disque touche la table quand cette angle est atteinte.
Pour un cycle ou une période de variabilité de l'obliquité O et un cycle ou période de précession E du disque, la constante gyroscopique universelle du Saros S ou N vaut;

S = N = [(O^2)]/E

l'unité de temps pour N ou S étant la même unité de temps que pour E,
S pour référer au cycle du Saros de l'orbite de la Lune, N pour référer au déplacement des noeuds de l'orbite de la Lune, O pour référer a l'obliquité de l'axe de rotation du gyroscope, E pour référer a la précession des équinoxes,
il faut que la vitesse moyenne angulaire de la variabilité de l'obliquité O soit proportionnelle a la vitesse moyenne angulaire de précession E et que la constante de proportionnalité soit égal a 1/2 ou .5,
S = N et pour la Lune c'est le cycle ou période de précession du Saros et il est d'environ 18.6 ans,
voici cette vidéo;

Constante gyroscopique universelle du Saros

Édition 1, 4 mars 2018

Avec l'analyse de cette vidéo et d'une photo prise a un moment ou l'on voit très bien le brouillage du a la variation de l'obliquité O, je peut confirmer que cette expérimentation est cohérente avec la théorie qui nous informe que la vitesse moyenne de la variation de l'obliquité de l'axe de rotation est proportionnelle a la vitesse moyenne de précession, la constante de proportion étant 1/2 ou .5,
on peut écrire cela comme suit;
(vitesse moyenne absolu du a la variation de l'obliquité O) = (1/2)(vitesse moyenne absolu du a la précession E)
Sur la photo que je montre l'ombre du au brouillage de la vibration O était d'environ 3.25 pouces pour 17.49 pouces, la longueur de cette ombre était de 12 pouces, mais avec la longueur estimé sous le disque, cela donne une longueur de 17.49 pouces;

arctan[(3.25)/(17.49)] = arctan(.1858) = 10.5267 degrés

l'estimation de variation angle était de 10.9059 degrés,

l'erreur est donc d'environ;

(10.9059)/(10.5267) = 1.036, soit 3.6 %

d'après la vidéo E = environ 1266.7 millisecondes, j'ai donc assez de ces deux valeurs pour prouver la théorie décrite ci-dessus, j'ai commenté ma vidéo pour donner des détails de calcul, comme l'équation général d'un gyroscope conventionnelle utilisé dans des conditions normal pour le mouvement non uniforme avec variabilité de l'obliquité;

(variation angle) = (90degrés)(O/E)

avec la constante gyroscopique universelle du Saros qui est ici de N = 18.6 millisecondes, j'ai obtenu
pour O;

[(O)^2]/E = 18.6 millisecondes

O = [(18.6 millisecondes)(1266.7 millisecondes)]^(1/2) = 153.49469 millisecondes

voici la photo montrant l'ombre du au brouillage causer par la vibration de l'axe de rotation ou de la variabilité de l'obliquité O, je n'avais pas désactiver mon flash et c'est difficile a voir sur la photo, je suggère de regarder la photo a la noirceur si possible;


Ah! voici une autre photo très réussis;


J'ai noté 3. 5 pouces de large pour 30 pouces de long;

arctan(3.5)/(30) = arctan(.11667) = 6.6546 degrés et lerreur est de;

(10.9059)/(6.6546) = 1.6388 soit 63.88% d'erreur.

Édition 2,  10 mars 2018

La première photo n'a pas été prise aux équinoxes, je ne doit pas la considéré pour l'estimation de la variabilité l'obliquité, j'ai pris une photo le 8 mars 2018 qui est encore plus aux équinoxes que la deuxième photo, voici cette photo;


j'ai noté 4.5 pouces pour 29.5 pouces

arctan[(4.5 pouces)/(29.5 pouces)] = arctan(.1525423) = 8.673174 degrés

l'erreur est de (10.91 degrés)/(8.67 degrés) = 1.258 soit environ 26 % d'erreur

ces deux photos(la deuxième et la troisième) se ressemble beaucoup, sur celle du 8 mars on voit bien que l'angle visible du disque est plus aux équinoxes, aussi le brouillage du a la vibration de la tige est plus uniforme et important vers le haut de la photo, ce qui facilite l'estimation.

Plus on est vers les équinoxes et plus la précision de l'estimation expérimentale est importante, aussi quand l'angle de variation de l'obliquité est petite, l'estimation est précise, dans de tel cas la période de l'obliquité O est beaucoup plus petite comparé a la période de précession E et la constante gyroscopique est plus précise.